Chroniques d'Altaride

Chroniques d'Altaride

Page vérifiée Created at June 24, 2014 Contact

  • Ça y est !

    Le 29e numéro des Chroniques d’Altaride est (enfin) en ligne ! La rentrée surchargée d’interventions en conventions et festivals nous a permis de faire des tas de rencontres formidables mais a aussi un peu bousculé le planning. Bref, après le numéro sur l’écriture en septembre, voici venu celui sur le dessin. Et autant vous dire qu’il y a de quoi faire avec ces 110 pages de jeux de rôle et de cultures de l’imaginaire. Témoignages et rencontres avec des illustratrices et illustrateurs, une grosse aide de jeu pour faire du dessin magique, un scénario pour Exil (primé à la convention Les Croisades d’Unnord), une histoire dont vous êtes le héros... Retrouvez aussi le projet fou d’Alexandre Saudinos qui a lancé un financement participatif pour The Flying Rock, une véritable série télé de SF française... si vous êtes un tant soit peu geeks, vous allez adorer ! Et une nouvelle rubrique ouvre discrètement, c’est la page Cosplay !

    N’oubliez pas : la revue est gratuite... mais si vous l’aimez, vous pouvez la soutenir sur Tipeee à travers un financement participatif continu, dès 1€ par mois et obtenir des super contreparties. La revue est également désormais disponible en version imprimée (plus de détails sur le forum des Altariens).

    Excellente lecture en ce début d’automne avec les Chroniques d’Altaride !

    Un grand merci tout particulier pour leur aide et leur soutien à : David Audra, Cédric Cassam-Chenaï, Michel Chevalier, Fabrice Da Silva, Arnaud Desfontaines, Aka Fioroni, Stéphane Gallay, Alexandre Saudinos, Carlo Sirtori, Jean-Michel Thoral, Christophe Trumelet et Celdric Turmel.

    Sommaire

    Fenêtre sur…

    Regarde, Papa, des taureaux ! par Sophie Pérès

    L’Entrée

    Éditorial - Dessiner, c’est gagner ! par Benoît Chérel

    Chambre des rêves

    Crowdfunding - Tipeee, avec votre soutien la revue devient papier ! par Benoît Chérel

    Portrait de rôliste

    Eva Porée, comic’rôliste, propos recueillis par Julien Pouard

    Feuille de perso

    *La feuille de personnage d’Evangelista

    Cuisine du MJ

    Grand dossier — Le Dessin et le jeu de rôle

    Aide de jeu — La Thaumographie, par Celdric Turmel

    Témoignages

    • Les Illustrations en jeu de rôle, par Stéphane Sabourin

      Dessiner ? par Ségolène Lagrée

      Ah ! les couvertures des Livres dont vous êtes le héros… par Mathieu Tortuyaux

    Bar

    News — La Dernière Walkyrie, par les éditions Stellamaris

    News — Loup solitaire, le nouvel écran du meneur, par les éditions Le Grimoire

    La Chronique… et l’antichronique, par Christophe Dénouveaux et Fabrice Pouillot

    Le Hangar d’Altaride

    Quatrième vaisseau — Le Fusain, par Arnaud Desfontaines et Jems

    Home Cinema

    The Flying Rock — Dessiner… quand on sait pas dessiner, par Alexandre Saudinos

    The Fumble Zone… REDUX, épisode 1 ! par Léo Sigrann

    Fumoir

    Culture rôliste — La Figurine peut-elle encore apporter quelque chose au jeu de rôle ? par François Vanhille

    Atelier du créateur

    Le Prix Mille Saisons, par Olivier Portejoie

    Marins de Bretagne, entretien avec Thomas Munier

    Jardin des conventions

    Les Joutes du Téméraire, par Fabien Luque

    Orc’idée, entretien avec Audrée Mullener

    Festival Scorfel, par Élodie Descharmes

    Dressing du cosplay

    La Page Cosplay, par Lupin Cosplay

    Bibliothèque

    Le Monde de la Tour — Autoportrait, par Hélène et Romain Rias

    Feuilleton — La Troupe du Magicien Blanc, épisode 3 Un cheval sur une porte, par Clotilde Thiennot

    Humour — Crazy… JDR, par Niko

    Nouvelle — Le Modèle, par M’Isey

    Histoire dont vous êtes le héros dans la Brigade occulte du monde d’Hamnasya — Les Épures mystérieuses, par Nicolas Lenain

    Hangar aux scénarios

    Exil en Exil, un scénario pour Exil par Paul-Henri « Pitche » Verheve

    Véranda graphique

    Humour — Crobard Factory — Drawning School & pour les petits rôlistes

    Humour — Imminences — Ice Bucket Challenge

    Bédé — Empty Dungeons, épisode 6

    Bédé — Star Wars le jeu de rôles, épisode 29

La revue est donc comme toutes les précédentes maintenant disponible gratuitement sur Google Play (et Google Livres). L’interface de Calaméo vous permet également de feuilleter la revue en ligne. Sur Calaméo, la fonction de téléchargement n’est malheureusement plus disponible. Nous avons donc opté pour la mise en ligne sur une plate-forme équivalente, Issuu, où vous pouvez retrouver ce nouveau numéro. Si vous souhaitez télécharger le PDF, il faut aller en mode plein écran et cliquer sur le bouton des options pour y choisir « téléchargement ». Sur Google Play, l’achat du numéro est gratuit et le téléchargement d’une version compressée est possible sur Google Livres, sans avoir besoin de créer de compte.

Si vous souhaitez réagir au sujet de ce numéro, merci de nous donner votre avis ici. Bonne lecture à toutes et à tous !

Les Chroniques d’Altaride ? On y parle de jeux de rôle et d’imaginaire en restant autour de la table de jeu. Trois points de vue pour trois approches différentes du jeu de rôle vous sont proposés : Joueur, Meneur et Créateur. Visite guidée de la maison du rôlisme... Vos remarques et commentaires sont attendus sur le forum des Altariens : www.altaride.com

Voir en ligne : Chroniques d’Altaride N°29 Octobre 2014 Le Dessin

La version papier : c'est parti !

- 1
  • Réussir à réaliser une version papier, imprimée, de notre revue mensuelle, c'était un défi qu'on s'était lancé dès le départ. Grâce aux 'tips', c'est maintenant vraiment le cas !
    Les numéros 26, 27 et 28 sont arrivés, et ils sont drôlement beaux ! Chacun des trois a une texture de couverture différente pour pouvoir comparer et choisir ensuite la meilleure pour les prochains tirages.
    Les tipeurs qui ont soutenu pour 30€ ou plus en recevront un par mois de contribution, ils partent aujourd'hui par la poste.
    Les exemplaires restants seront proposés à la vente lors de nos déplacements en conventions.
  • - Tarif convention : 9€ (achat sur le stand)

    - Tarif contributeur : 8€ (réservé aux personnes qui ont participé au numéro)

    - Tarif par correspondance : 15€ (frais de port inclus) Si vous souhaitez commander, contactez-nous directement par email ([email protected])

Pour le papier, ça se précise...

- 0
  • Vous êtes nombreux à nous demander avec impatience quand la version imprimée de la revue sera disponible. Eh bien sachez qu'on y est presque ! Les numéros 26, 27 et 28 sont d'ors et déjà imprimés et leur livraison est en cours. Il y a simplement eu un léger retard chez l'imprimeur, qui a changé ses machines juste au moment de notre commande. Ils devraient donc être livrés très prochainement.
    Nous avons tout fait pour conserver un niveau de qualité irréprochable au niveau du rendu final... Normalement, ça devrait être absolument impeccable !
  • Les 4 et 5 octobre, retrouvez  les Chroniques d'Altaride sur leur stand à la 5e convention Octogônes (à l'espace Tête-d'or de Lyon-Villeurbanne).
    La revue mensuelle Chroniques d'Altaride, aura son stand (qu'elle partagera avec le jeu de rôle Fils des siècles et la jeune maison d'édition La Loutre rôliste).
    Il y aura des exemplaires papier de tous les numéros parus et (croisons les doigts) des exemplaires disponibles à la vente (ce qui serait une grande première) !
    Ce sera aussi l'occasion de rencontrer Benoît Chérel, qui s'occupe de tout ça, et d'assister à un spectacle de contes par Sophie Pérès (qui participe activement à la revue en tant que rédactrice, correctrice-relectrice mais qui est avant tout une formidable conteuse).
    Vivement octobre !

Les Chroniques d'Altaride et le papier...

- 0
  • Les Chroniques d'Altaride sont, à la base, diffusées par voie numérique, gratuitement pour le lecteur (si l'on excepte quelques publicités sur les sites de visionnage, chez Calaméo et Google actuellement). En revanche, la structure de la revue est, depuis le départ, pensée comme une publication papier. Le format (A4 portrait), la mise en page... Tout était déjà prêt pour en faire une version concrète, papier, imprimée. Qui, du coup, ne sera plus gratuite, l'objet ayant un coût de fabrication que même du bénévolat ne peut supprimer.

    Depuis le mois de juillet 2014, la revue a lancé un financement participatif continu : sans limite de durée, les soutiens des Chroniques d'Altaride peuvent s'y engager pour un don ponctuel ou pour chaque numéro pendant une période limitée... ou simplement jusqu'à ce qu'ils changent d'avis, pour arrêter... ou augmenter leur don ! En échange, nous proposons des contreparties à celles et ceux qui nous aident... dont la mythique version imprimée de la revue.

    Tout cela commence à se concrétiser. Avec les premiers dons reçus, nous avons pu nous lancer dans l'aventure du papier. Les contributions à 30€ ou plus ont en effet comme contrepartie un exemplaire imprimé. C'est l'occasion de se lancer ! Grâce à leur aide et à la cagnotte Tipeee (ainsi qu'à une grosse avance de trésorerie de votre serviteur - je tipe pas, mais je paie quand même) Wink on a pu faire un premier test... L'impression des numéros 28, 27 et 26 est en cours, on devrait être livrés d'ici une dizaine de jours (avec un peu de bol moins et ça sera bon pour la convention Octogônes à Lyon les 3-4-5 octobre). Les tipeurs 30+ auront donc leur exemplaire papier - les premiers de la pile, et comme il n'y a pas encore eu de 40€+, ils auront même le droit à une dédicace du rédac' chef pour marquer le coup, c'est quand même les premiers !

    Les exemplaires restants seront proposés à la vente sur le stand des Chroniques d'Altaride dans les conventions qui nous autorisent à vendre (eh oui, ce n'est pas le cas partout...)
    Le prix au numéro envisagé pour la vente sur stand de ces tout premiers exemplaires serait de 10€. Un prix qui peut sembler un peu élevé mais qui est lié à deux facteurs : 
    - Le nombre de pages (100), tout en couleurs, au format A4 fermé : la qualité et le volume ont un coût.
    - Le tout petit tirage : en imprimant peu d'exemplaires, le coût au numéro est beaucoup plus élevé.

    Pourquoi faire du beau et du gros ? Parce que c'est ça, les Chroniques d'Altaride : on ne va pas baisser nos critères pour des aspects vulgairement commerciaux sur une revue qui fonctionnait déjà par ailleurs très bien. Cela n'empêchera pas des évolutions sur la maquette et le contenu : la revue est vivante, dynamique, et il y a déjà des tas de choses qui se préparent, version papier ou pas.
    Pourquoi ne faire que peu d'exemplaires ? D'abord parce qu'imprimer beaucoup de numéros représente un risque financier important que nous ne pouvons pas prendre pour le moment. Mieux vaut procéder par étapes, quitte à réimprimer plus tard ces numéros une fois que le premier tirage aura été écoulé, dans des volumes corrigés, en s'appuyant sur les bénéfices des premières ventes et les soutiens - absolument indispensables - des tipeurs. J'insiste : sans Tipeee, point de version papier : trop cher, trop risqué, trop compliqué. Ensuite, parce qu'imprimer de gros volume... Eh bien ça prend de la place à stocker. Et pour le moment, les impressions seront entreposées chez moi, et que c'est très, très petit. Impossible de garder une pile de 10 cartons (chaque mois !) dans un appartement déjà trop rempli de bouquins et autres gadgets...

    Comment aller de l'avant ?
    Au point où nous en sommes, je pense qu'il y a plusieurs axes de développement importants à travailler :

    Fiabiliser les contributions. Chaque numéro contient des textes et illustrations fournis par des contributeurs bénévoles. Certains mois, il y a beaucoup. D'autres, nettement moins. En tant que rédacteur en chef, je passe beaucoup de temps à recruter des volontaires pour participer, à les pousser pour qu'ils respectent les délais... et je recommence tous les mois. C'est passionnant mais cela prend du temps. Concrètement, si une ou deux personnes pouvaient m'aider sur ce point, les contributions seraient plus nombreuses mais surtout plus simples à rassembler. Vous êtes intéressé(e) par le poste ? Insistons lourdement : c'est du bénévolat et ça prend un temps considérable. Il s'agit essentiellement de réfléchir au thème des numéros à venir et d'essayer de trouver des sujets d'articles. Ensuite, de trouver des personnes qui pourraient les réaliser. Il ne s'agit pas d'écrire mais de donner envie à d'autres d'écrire et de les aider à aller au bout de leur projet. Pour trouver du monde, les forums spécialisés et les réseaux sociaux sont des endroits parfaits. Globalement, la recherche de contacts peut se faire intégralement par Internet. Enfin, il y aura un contact constant avec moi pour que les projets restent cohérents à l'intérieur d'un numéro. Pareil, ça se fait essentiellement par Internet (ou quelques coups de fil, si vous voulez).

    Corriger et préparer les contributions. Sophie et moi y travaillons. Là, il s'agit vraiment de savoir écrire parfaitement le français et de connaître les quelques règles de préparation de document qui sont nécessaires à la maquette actuelle de la revue. Donc on relit les contributions, on corrige les fautes, on dialogue éventuellement avec les auteurs et/ou avec le rédac' chef en cas de nécessité pour un changement majeur, on enlève les sauts de ligne en trop, on rajoute de la titraille... Il n'est pas indispensable d'avoir un bagage rôliste important pour ce poste (qui est également bénévole et prenant, disons qu'il y a une dizaine d'heures de boulot par mois à faire, plutôt sur la fin du mois, quand toutes les contributions arrivent en même temps).

    Chercher des illustrations. Ce job (toujours bénévole, ne rêvez pas...) consiste à lire (ou au moins survoler) les textes des contributeurs, parfois même avant la phase de correction/relecture, pour trouver des idées d'illustrations. Il faut généralement deux visuels pour une page de traitement de texte. Il y a plusieurs manières de chasser de l'image. D'abord avec le net, en filtrant pour ne récolter que des graphismes sous licence libre (on vous expliquera, c'est tout bête et c'est légal). Il faut de la rigueur (bien noter la licence, le nom de l'auteur, connaître les quelques règles de base du droit à l'image...) et de la patience (chercher le bon mot-clef pour trouver quelque chose qui colle au mieux au texte peut prendre pas mal de temps mais c'est très chouette quand on y arrive). Ensuite on peut démarcher des illustrateurs : soit en leur demandant si on peut publier un de leurs dessins déjà faits, soit en leur demandant s'ils peuvent nous en faire un, spécialement pour tel ou tel article (en insistant sur le fait qu'eux non plus ne toucheront pas un rond dans l'affaire).

    Animer un stand en convention. Là encore, je tourne le plus possible dans les conventions et festivals de France et d'ailleurs pour faire connaître la revue aux rôlistes et aux autres, souvent aidé par Sophie. Mais ce qui serait assez génial, ce serait d'avoir d'autres animateurs prêts à parler de la revue en autonomie. Ça veut dire : accepter d'être bénévole (eh oui), même s'il pourra parfois être envisagé d'avoir un défraiement pour le déplacement ; connaître parfaitement le contenu et le fonctionnement de la revue (c'est pas sorcier, il y a quatre ou cinq choses vraiment importantes à retenir) ; être disponible le week-end pour faire des déplacements dans les conventions ; être capable de s'organiser des déplacements (ce qui sous-entend des négociations, inscriptions, mises au point avec les organisateurs des conventions en amont, souvent par email, parfois par téléphone).

    Faire de la com'. Faire une chouette revue, c'est une chose. Faire en sorte que les gens la connaissent et la lisent, c'est une autre paire de manches ! Il nous faudrait donc un(e) chargé(e) de communication pour parler, partout, plein, de la revue. Ça passe par un copier-coller de la présentation de chaque numéro sur les forums spécialisés et sur nos pages de réseaux sociaux mais aussi par une veille médiatique (checker pour voir si on parle de nous)... et le top, c'est d'aller de l'avant, prendre contact avec des plates-formes, supports, médias qui seraient susceptibles de parler de nous. Un podcast, un magazine geek, une émission de télé... Dans ce taf (qui a dit "bénévole", au fond de la salle ?) il y a la préparation des éléments à communiquer (textes, documents mis en forme, photos en conventions, photo-montages à partir de la revue, dossiers de presse...) et la prise de contact. Les deux peuvent être gérés par des personnes différentes plus spécialisées. Si leurs sollicitations aboutissent à une prise de contact positive, ils/elles peuvent passer le relais au rédacteur en chef (ou à l'animateur de stand concerné s'il s'agit de parler d'une venue en convention).

    Et le commercial ? Bah lui aussi sera... bénévole (pour changer). Pour l'instant, c'est balbutiant mais qui dit revue de cent pages avec un lectorat grandissant dit partenariats et publicités possibles. Bien entendu, l'idée n'est pas de gaver la revue de pubs mais de négocier des partenariats qui nous amèneront soit un peu de cash pour défrayer les déplacements des animateurs ou faire imprimer des exemplaires papier supplémentaires (sans hypothéquer la maison de Mamie), soit des partenariats qui amélioreront la visibilité de la revue ou nous permettront de faire des opérations intéressantes pour nos lecteurs (comme en négociant auprès d'un éditeur des lots pour un jeu-concours). Là, il faut quelqu'un qui possède un réseau de contacts dans le milieu pro du jeu de rôle ou qui se sent capable de récupérer les bonnes adresses (Internet est ton ami) et qui aime négocier. Il faut aussi connaître le produit, évidemment, un peu comme pour l'animateur en convention (d'ailleurs ces deux casquettes se complètent ou s'empilent très bien).

    Enfin pour coordonner tout ça et faire tourner la boutique, dans la mesure où il peut commencer à y avoir des sous qui circulent, il faut être carré du point de vue administratif. Donc, avoir une ou deux personnes qui ne sont pas effrayées (ou phobiques) devant des documents administratifs, capables de suivre des comptes... ça serait impeccable. C'est un poste absolument incontournable, notamment pour développer une autre étape : la revue disponible par abonnement. Là, il faudra quelqu'un pour suivre les comptes abonnés, potentiellement disponible pour répondre aux questions des abonnés qui ont des problèmes (acheminement, changement d'adresse...), voire pour mettre les revues sous pli et les envoyer à la Poste.


    Une fois qu'on a tout ça... déjà... bah, on en reparle ? J'ai plein d'autres idées !
    En attendant, n'hésitez pas à vous manifester si vous voulez donner un coup de main et participer plus concrètement à la revue.
    Encore un énorme merci aux tipeurs qui permettent aux Chroniques d'Altaride de grandir !

Le numéro 29 en préparation : le dessin

- 0
  • Nous préparons actuellement le numéro 29 des Chroniques d'Altaride. Le thème ? Le dessin et le jeu de rôle.
    Après l'écriture, il nous semblait évident qu'il fallait compléter avec les illustrations. Aussi nous recherchons activement des contributions autour du thème. En particulier des aides de jeu : comment dessiner son personnage ? Pourquoi est-il utile de représenter graphiquement quelque chose en cours de partie ? Quelles manière utilisez-vous pour illustrer vos propos en jeu ? Le dessin peut-il être une source d'inspiration ? Quelle place ont les illustrations dans le jeu de rôle ? Quel est le statut des illustrateurs dans le domaine ? Un jeu de rôle peut-il se passer d'illustrations ? Quelques astuces pour apprendre à dessiner rapidement...
    Bref, si vous avez envie de parler du dessin ou de l'illustration en général, vous êtes invités à participer aux Chroniques d'Altaride d'octobre 2014. Pour cela, vous devez simplement nous envoyer votre participation avant le dimanche 28 octobre pour que nous puissions l'intégrer à la revue et mettre en ligne ce nouveau numéro le plus tôt possible début octobre.

Impressions & communication

- 0
News reserved for Tippers only
  • Samedi 13 et dimanche 14, les Chroniques d'Altaride étaient à Liège (Belgique) pour présenter la revue dans la convention des Aventuriers de la cité ardente, organisée pour la 3e année consécutive par la Guilde des fines lames asbl.
    Une petite convention ludique très chaleureuse et sympathique, organisée par des bénévoles d'une efficacité qui n'a d'égal que leur gentillesse. Plusieurs animations donnaient du rythme à l'événement et nous avons vu passer à notre stand pas mal de monde, rôlistes ou non, qui ont pu découvrir des versions imprimées de la revue.
    Et puis, grand moment, avec l'aide des organisateurs, nous avons pu faire une séance photo avec pas mal de monde tenant des Chroniques d'Altaride entre leurs mains. Ce sera pour nous un excellent outil visuel pour communiquer au sujet de la revue !
News reserved for Tippers only