Fragments, chutes et conséquences

Fragments, chutes et conséquences

Page vérifiée Created at September 15, 2017 Contact

Fragments, chutes et conséquences
  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?

  • Né à Amiens en 1975, où des études le poursuivent jusqu'à Belfort, Joachim Séné vit à Paris et paie ses impôts en France. Malgré une présence sur le web qu'on pourrait qualifier d'inqualifiable, Joachim Séné blogue parfois sans le twitter, comme s'il passait ses nuits à glisser en secret de faux prières d'insérer dans les ouvrages des autres.

  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • La création en ligne est la part la plus importante de mon travail et j'ai aujourd'hui besoin de soutien pour maintenir décemment cette activité qui se répartit sur plusieurs sites. Le principal, Fragments, chutes et conséquences, est l'atelier ouvert, contenant le Journal éclaté, des Fragments, des Extraits, des nouvelles. Il existe depuis 2010, prolongement d'un blog créé en 2004 puis disparu (Journal écrit) et contient à ce jour bientôt 1000 textes (~2.7 millions signes, ou ~2000 pages). De là, je présente aussi Couleurs-Formes, site où je présente des peintures de Paul Séné et écris des textes en regard.

    Un autre site, Relire, joue, stocke des ateliers, invite des auteurs à écrire leur oloé. Une part importante du travail sur Relire est de renumériser, c'est à dire donner accès à des ressources numériques disparues, ou à des auteurs et autrices disparu.e.s. Ce site héberge Analogos, l’œuvre poétique de Francis Royo ; donne accès au Semenoir de Maryse Hache, et aux Lettres de la Magdelaine de Ronald Klapka, par un système de choix aléatoire et de redirection. Il propose aussi Les Carnets du lotissement, un projet de Michel Brosseau.

    Tous ces travaux demandent bien sûr des hébergements annuels de toute sorte : web, carnet synchronisé, sauvegardes... Mais ils demandent aussi du temps, et le soutien que je demande ici m'en donnerait, et montrerait la légitimité qu'il y a à produire du contenu purement web, sans passer par le livre.

    Enfin, cela pourra ouvrir quelque chose, faire naître d'autres projets dont à ce jour je n'ai encore aucune idée.
  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • Pour commencer, j'offrirai aux tipeurs & tipeuses l'accès à une page exclusive et sonore, avec des lectures inédites : lectures de fragments existants ou non-existants sur le site.

    Ensuite, offrir la disparition progressive de la patine numérique qui obscurcit les anciens textes. Attention, il ne s'agit pas du vernis, qui rend un texte tout juste publié tout blanc, puis lisible au bout de quelques heures, ce phénomène restera. En savoir plus sur la patine et le vernis.

    Enfin, une Nuit annuelle manuscrite pour les plus importants tips !

    Au-delà, je ne sais pas quoi offrir, mais si le cas se présente, je trouverai.