Herodot'com

Herodot'com

Page vérifiée Created at July 8, 2016 Contact

Herodot'com
  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?

  • Salut à tous camarades ! Je m'appelle Frédéric, mais appelez-moi Fred, déjà. C'est plus simple. Et puis pour de la vulgarisation, c'est classe. Moins que Jamie, mais quand même. Quant à mon âge vénérable et canonique, je vois pas bien l'intérêt de le mettre sachant que l'année prochaine déjà des gens liront ce résumé en se disant : "tel âge, oui, mais à quel moment ?". Donc bon. Disons que je suis né l'année où est sorti le film "Les Anges Gardiens" (ce qui donne une idée du niveau culturel de ma chaîne).

    Car parlons-en, de ma chaîne ! L'été dernier, un poil désoeuvré après deux ans de conservatoire de théâtre ("sept ans... pour m'en remettre" dirait le vénérable camarade Didier Bourdon), je me suis lancé dans l'aventure YouTube en mélangeant deux passions : raconter des histoires à un public, ce que j'ai appris au conservatoire, et l'Histoire avec un grand H, que j'ai toujours adorée depuis ma tendre enfance.

    Et c'est ainsi qu'est née Herodot'com, une chaîne de vulgarisation d'Histoire, le 9 août 2015 ! Mon but n'y est pas de vous raconter exclusivement des anecdotes croustillantes et des top 10 historiques : je préfère vous offrir une analyse plus complète d'évènements, de personnages, etc, le tout en une dizaine ou quinzaine de minutes. Avec des anecdotes dedans, vous en faites pas. 

    Pour tout ça, je lis beaucoup d'ouvrages de référence (dont je vous fais part dans la description de chaque vidéo), je les compare, ce qui me demande du temps. Et pour mieux gérer mon temps de publication, j'ai créé quatre types d'émissions :

    - les Enquêtes, où je vais prendre un personnage ou un évènement comme la Révolution Russe que je vais découper ensuite en plusieurs petits épisodes pouvant être vus séparément mais qui vus tous ensemble donnent une bonne idée du sujet (c'est bien pensé, hein ?),

    - les Moviztorique, où j'étudie le rapport à l'Histoire de films historiques (le tout en costume et décors d'époque parce qu'on est une bande de jeunes, on se fend la gueule),

    - les Histoire ou Légende, où je me plonge dans l'étude de ce qui fait d'un personnage ou d'un évènement historique une légende par la suite, en m'attardant sur les causes de cette transformation : comment est-on passé d'un seigneur de guerre valaque à une chauve-souris suceuse d'hémoglobine, par exemple ?

    - Herodothèque, où je reviens sur des romans historiques qui m'ont bien plu afin d'échanger autour de ça avec vous !

    Ces deux derniers formats demandant moins de travail que le premier, cela me permet de publier en moyenne une vidéo par mois, parfois plus !

  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • Je n'ai pas voulu me lancer sur Tipeee auparavant, mais maintenant que je sais que notre communauté s'est agrandie, dépassant les 500 abonnés, je pense que le moment est venu. Tipeee permet d'aider directement les créateurs, de faire vivre les chaînes, et tout ça avec le moindre euro ! Ca resserre les liens entre créateurs et spectateurs, sans intermédiaires, et ça, dans un monde où tout se sécurise, s'imperméabilise, se protège, se renferme sur soi, c'est bonne magie ! On ne construit plus seul mais avec le soutien d'amis, de sympathisants, de passionnés, chacun devenant le plus précieux des mécènes grâce à un sourire, un pouce bleu, un partage, un euro !

    Avec le moindre centime que vous pouvez me donner, je vais pouvoir payer chaque mois les logiciels (montage, retouche) que j'utilise, acheter du meilleur matériel vidéo ou audio, des consommables comme des piles pour les micros ou des ampoules pour les projecteurs, des livres (évidemment) pour étudier les prochains sujets, des costumes et des accessoires pour rendre mes vidéos plus vivantes, plein de choses de ce genre !

  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • J'aime pas le principe de contrepartie car il vient créer une catégorisation de ceux qui suivent mon travail, où ceux qui ne peuvent pas se le permettre se voient relégués au dernier rang. Bof.

    La plus grande vertu que j'ai pu apprendre au conservatoire, c'est la disponibilité. Si vous voulez une contrepartie, demandez-la moi, mais ne payez pas pour être sûr de l'avoir : n'importe lequel d'entre vous peut m'envoyer un mail à [email protected] pour me demander un coup de main dans un travail historique, une discussion sur tel ou tel sujet, un dessin, un avis sur la quantité de sucre à mettre dans une crêpe, un autographe (qui sait), une bière quelque part, ce que vous voulez ! 

    Je ne suis pas sûr de pouvoir toujours satisfaire toutes ces demandes, mais je m'y efforcerai, quelle que soit votre participation à la vie de la chaîne : je ne veux pas être plus présent pour ceux qui payent que pour ceux qui ne payent pas. Je trouve pas ça cool d'un point de vue éthique : si vous me faites un don, vous êtes le plus brave des braves, mais il faut pas que ce don fasse de celui qui ne peut se le permettre le moins brave des braves. Pas bonne magie.

    Merci donc à tous d'être là, de me suivre et de participer, avec un euro, un sourire ou un pouce bleu, à la vie de ma chaîne !