Icare

Icare

Page vérifiée Created at April 11, 2015 Contact

L’actualité vidéoludique rejoue-t-elle la guerre froide ?

- 2
  • Vaut mieux en rire que s’en foutre est le titre du premier album de Didier Super. Or, de manière amusante, je vous avoue que lire la presse jeu vidéo me rappelle bien souvent ses élans les plus absurdes. Ainsi, après un article abracadabrantesque consacré au racisme dans le jeu vidéo (publié sur Vice), voici que Le Monde vient jouer des coudes en proposant un sérieux concurrent au grand prix du N'importe Quoi de l'année. Le papier s'intitule l’actualité vidéoludique rejoue la guerre froide.

    Quel est son postulat ? Très simple, vous allez voir : il suffirait de taper Nintendo NX et le dernier jeu Rockstar dans Google Trends pour constater une cassure entre les pays atlantistes et l'ancien bloc communiste. Par conséquent, la guerre froide aurait laissé des traces observables encore aujourd'hui dans le marché des jeux vidéo. Pour soutenir la thèse, il nous propose une carte ainsi qu'une légende pour l'accompagner : en bleu, les régions où les internautes font davantage de recherches en ligne sur « Nintendo NX », en rouge, celles où « Red Dead Redemption » ressort le plus.


  • NX
  • Pour être honnête, je ne vais pas du tout traiter du fond de l’article mais de la méthode qui confine au grotesque. Surtout, je ne dis pas que ce papier ne donne pas des éléments intéressants. En revanche, ces éléments n'ont pas grand rapport ni avec le sujet ni avec le titre. Au contraire, il s'agit d'un mélange d'affabulation, de manipulation et de digression, au mépris des sources et des faits.


    Quand on lit des analyses sur le jeu vidéo, on voit souvent des énormes problèmes de méthode, cette façon de partir dans de grands délires interprétatifs ou d'omettre des pans entiers d'information. Cet article en est un énième exemple. Clairement, son postulat est de prouver que l'actualité du jeu vidéo rejouerait la guerre froide. Pour cela, il se base sur un comparatif entre la fréquence de deux mot-clés tapés dans google. Malheureusement, je note 6 erreurs de méthodes qui ruinent toute crédibilité. 


    1 - Les éléments donnés par la légende sont faux. Le journaliste n'a pas tapé Nintendo NX et Read Dead Redemption mais Nintendo NX et Read Dead Remption 2 (ce lien renvoie au propre lien de son article et il le précise lui-même : 
    Les deux sujets chauds de la semaine, Nintendo NX et Red Dead Redemption 2, ont révélé une étrange fracture dans la géographie des joueurs). Or quand on tape véritablement Nintendo NX et Read Dead Redemption dans Google Trends (la même recherche à 7 jours), voici la carte que l'on obtient :


  • NX2
  • Le constat est immédiat : cette semaine, à l'exception du Japon et de quelques pays d'Amérique du Sud (+ Mexique), on a parlé davantage de Read Dead Redemption que de la Nintendo NX partout dans le monde. Aucun rapport avec le bloc communiste donc. 
    Reste une question ? Pourquoi cet écart entre Read Dead Redemption et Read Dead Redemption 2 par rapport à la Nintendo NX ? En fait, il y a sans doute plusieurs explications. La première est que la différence pourrait être trop spécieuse pour une bonne comparaison dans Google Trends. La deuxième me fait dire que les gens tapent Read Dead Redemption tandis que l'algorithme complète pour renvoyer immédiatement aux articles consacrées à Read Dead Redemption 2. Ceci s'étaye facilement. Voici le Google Trends entre les mot-clés Read Dead Redemption (en rouge) et Read Dead Redemption 2 (en bleu). Oui, il n'y a pas de bleu, c'est vous dire : 

  • NX3
  • 2 - Autre problème de méthode : les précautions en aval des résultats. Google Trends n'est pas  un instrument particulièrement scientifique. Les résultats absurdes pullulent, ils changent très rapidement (si vous cliquez sur les mêmes liens quelques jours plus tard, vous verrez que certains donnent des résultats totalement opposés), il faut donc prendre des pincettes, préciser à ses lecteurs son manque de fiabilité. Il suffit de prendre un exemple dans le jeu vidéo pour le comprendre. Comparons simplement la récurrence de deux marques, Playstation (environ 500 millions de consoles vendues) et Xbox (125 millions), de 2004 à nos jours pour éviter un retournement de tendance. En rouge Xbox, en bleu Playstation : le verdict est sans appel. 

  • NX4
  • 3 - Des précautions sont aussi à employer en amont des résultats. Car si Google Trends n'est pas fiable, le moteur de recherche de Google n'a pas le même poids suivant certains pays. D'après le site Challenge, sa part de marché est de 49% en Corée du Sud, de 52% en Russie (de quoi fausser le résultat), de 63% au Japon et de 2% en Chine, pays "communiste". 
    Pire, si on retrace la chronologie, Read Dead Redemption 2 a été évoqué le Lundi 17 Octobre au matin et présenté le Mardi 18 quand la NX a été présenté le Jeudi 20 octobre à 16 heures. Etant donné que l'article du Monde a été publié le vendredi 21 à 9 heures (mais terminé le jeudi 19 à 13 heures selon l'auteur), on se demande l'intérêt de comparer les résultats de deux mot-clés sur les 7 derniers jours quand un seul a été appuyé depuis 80 heures par des éléments concrets de présentation ! Surtout, pourquoi ne pas le préciser ?
  • 4 - Cet article repose sur une hypothèse. Or, on prouve son hypothèse en cherchant à démontrer son contraire. En cela, il est important de se contester, de chercher à réfuter ses affirmations, de tout vérifier. En l'espèce, invoquer la guerre froide exige de délimiter les périmètres des différents blocs (les atlantistes, les communistes, les non-alignés). Evidemment, l'article ne le fera jamais.Voici donc la carte des blocs entre 1975 et 1980.

  • NX5
  •  Si vous vous référez à la carte utilisée par Le Monde (la première de cet article), vous constaterez de véritables erreurs puisque le journaliste parle clairement de divisions héritées de la guerre froide (atlantistes en faveur de la NX, anciens communistes en faveur de Read Dead Redemption 2). Le souci, c'est que si on superpose sa carte et celle de la guerre froide, on se rend compte qu'il incorpore des pays ou des ensembles qui n'ont rien à avoir avec le bloc communiste. C'est le cas de la Scandinavie, du Portugal, de l'Autriche, de la Hollande, de l'Irlande, de la Turquie, du Pakistan, de l'Arabie Saoudite, de la Thaïlande. C'est aussi le cas du Common Wealth hors Canada (Royaume-Uni, Australie, Inde, Afrique du sud). Cette carte vous montre l'étendue du Common Wealth, ainsi que la faille la plus irréductible de sa comparaison  : la plupart des pays qui semblent privilégier Read Dead Redemption 2 appartiennent à l'économie de marché et au bloc atlantiste.

  • NX7
  • 5 - L'actualisation. Il ne vous a pas échappé que les fronts ne sont plus les mêmes. La guerre froide est de retour mais les alliances ont été bouleversées. Certains pays anciennement soviétiques sont devenus viscéralement anti-communistes et anti-russes. Bien sûr, ces pays continuent sur une voie en partie tracée par les fondamentaux hérités de leur période totalitaire (parfois en réaction). Mais en termes d'atlantisme, il me semble pertinent de préciser à quel point ces blocs ont évolué. Voici, ci-dessous, la carte de l'Otan : on voit bien que le journaliste s'est épargné d'actualiser son logiciel pour ne pas fragiliser sa comparaison ! Reste que si on compare des périodes, on doit les comparer jusqu'au bout.

  • NX8
  • En conclusion, il n'est nullement besoin d'inventer un fil conducteur pour organiser un article. D'autant qu'il faut une bonne méthode pour éviter de tomber dans de véritable délires, appuyés par une succession de manipulations et d'omissions. Enfin, pour le plaisir, je note tout de même un paradoxe qui aura échappé à l'auteur : en effet, Read Dead Redemption n'est jamais sorti sur PC. Sa suite intéresse donc en premier lieu les joueurs sur consoles de salon. Voilà qui est au moins aussi regrettable que de comparer à 7 jours les mots clés NX et Read Dead Redemption (NX en bleu) puis NX et Read Dead Redemption 2 (NX en bleu). Là aussi, si on enlève Nintendo devant NX (beaucoup de joueurs en parlant simplement comme de la NX) on aura du mal à trouver un quelconque rapport avec la guerre froide : 

  • NX9

  • N10
  • Bien sûr, maintenant que la Nintendo NX a été présentée, on connaît son nom : elle s'appelle la Nintendo Switch. Voici, ci-dessous, la carte de la comparaison entre Nintendo Switch et Read dead Redemption suivi de Nintendo Switch et Read Dead Redemption 2. L'ironie, c'est que dans ce dernier cas, ça recoupe presque parfaitement l'ancienne URSS ! Mais comme je l'ai montré, ça n'a aucun sens  puisque :

    - Le mot-clé Read Dead Redemption 2 n'est pas forcément le plus pertinent.

    - l'outil n'est pas très fiable 

    - l'un des produits a été présenté lundi matin, l'autre jeudi après-midi.

    - les russes utilisent à 48% un autre moteur de recherche. Du reste, ce sont les moins nombreux à utiliser aussi bien les mot-clés Nintendo NX que Read Dead Redemption 2 (on ne pouvait pas trouver pire échantillon). Enfin, il faut préciser le lien entre le buzz sur les réseaux sociaux et la récurrence des mot-clés tapés dans google. En cela, il faut donc prendre en compte que les pays russophones n'utilisent pas les mêmes réseaux sociaux (Vkontakte au lieu de Facebook par exemple, Rutube en complément de Youtube) ce qui peut limiter l'impact d'une annonce ou au contraire la différer dans le temps. Voilà qui peut expliquer pourquoi on a plus tapé Read Dead Redemption 2 et moins NX en Russie ainsi qu'en Ukraine (le premier étant présenté 3 jours et demi avant le second).

    - ça coupe l'article de ses développements hors-sujets sur l'Amérique du Sud (Brésil et Argentine).

    - Il n'y a pas de données concernant la Chine.

    - Red Dead Redemption n'est jamais sorti sur PC. Le 2 n'a pas été annoncé dessus.


  • NX11

  • NX12
  • ---- L'auteur de l'article m'a répondu (voir capture ci-dessous). Je maintiens ce que j'ai écrit. Et j'ajoute qu'on peut faire raconter n'importe quoi à Google Trends. Exactement comme on peut lui faire dire ce qu'on veut en choisissant habilement les mot-clés. Après tout, si on en croit ce lien, l'ancien bloc de l'Est serait plus intéressé par une licence console que par la NX ! D'ailleurs, si on poursuit l'analyse, Gears of War réduirait le fossé culturel entre les USA et la Russie.

    Enfin, en termes de manque de rigueur, je prends tout à fait des leçons si elles sont argumentées. Et je n'hésiterai pas à écrire un message de rectification. En revanche, il me semble que Read Dead Redemption 2 a tendance à précipiter l'écriture d'articles sur la base d'éléments très secondaires et politiques. C'est quand même étonnant de voir un autre article du Monde répercuter une micro polémique sur le sexisme alors que ce jeu vient à peine d'être annoncé. A ce propos, je cherche le nom du dernier Western a avoir été accusé par les critiques cinéma du Monde de ne proposer que des héros masculins ! Bref, je vois une forme d'opportunisme dans le fait de déformer, de manipuler et de précipiter des papiers sur la bases d’éléments aussi ténus que bancals. Il reste parfaitement absurde de tirer des enseignements sur l'opposition entre les pays Atlantistes et l'ancien bloc soviétique sur la base d'une pauvre comparaison sur Google Trends, qui plus est d'un seul jeu et d'une seule console (l'actualité du JV ne s'y résumant pas). Là encore, quitte à me répéter, non seulement l'outil n'est pas fiable, non seulement il est limité (échantillon, temporalité, différences culturelles), non seulement d'autres recherches proches par mot-clés ne confirment pas cette vision, mais en plus l'Angleterre, l'Ecosse, l'Irlande, la Hollande, l'Autriche, le Portugal, la Suède, le Danemark, la Norvège, la Finlande, la Grèce, l'Australie, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Indonésie, le Pakistan, l'Arabie Saoudite, la Thaïlande, le Brésil et l'Argentine n'ont JAMAIS fait parti du bloc communiste. Pourtant, selon l'article du Monde, ils semblent à leur tour plus intéressés par Read Dead Redemption 2 que par la Nintendo NX. Quelle conclusion en tirer ? 

    Ah et pour terminer sur une note d'humour, je conseille ce site qui établit des corrélations tout aussi logiques. Le compagnon parfait pour les analyses capillotractées !

    Edit/Précisions : 
    - J'ai édité l'article. L'auteur me dit qu'il est estomaqué par mon manque de rigueur alors même que je disais bien qu'il se basait sur Read Dead Redemption 2. Quoiqu'il en soit, j'ai décidé d'ajouter son fameux chapeau et de remplacer le mot "écrit lui-même" par "précise lui-même" histoire d'être encore plus explicite : (cf point 1 - "ce lien renvoie au propre lien de son article et il le précise lui-même : les deux sujets chauds de la semaine, Nintendo NX et Red Dead Redemption 2, ont révélé une étrange fracture dans la géographie des joueurs"). 
    Evidemment, ça ne change rien à mon billet, à sa compréhension et ce d'autant plus que je renvoie à son article en introduction et que les lecteurs liront les deux (puis j'ai corrigé la faute dans son propre chapeau).
    - J'ai également ajouté la phrase sur l'évolution rapide des résultats sur Google Trends, la date de rendu de son article (ajustant le nombre d'heures en conséquence), allongé la liste des pays qui ne cadrent pas avec sa théorie histoire d'être exhaustif (Pakistan, Autriche, Thaïlande) et complété en tiret de conclusion à quel point les statistiques venant de Russie devaient être prises avec beaucoup de circonspection (la partie sur Vkontacte et l'échantillon).

  • NX13
Icare
Icare - 0

Merci Archabriel. Je n'avais pas eu de notification de ta réponse alors je te réponds un peu tard. Je suis assez d'accord avec toi mais mon objectif était de répondre à cet article précisément. J'en ai écris un plus général sur le Decodex pour décrier l'approche générale du système. Sinon, ça fait longtemps que je n'ai pas regardé Hygiène Mentale. Je trouve que la zététique a ses limites (cf le paragraphe sur "le fact checking n'est pas une science exacte) : https://www.tipeee.com/icare/news/18990

Archabriel
Archabriel - 0

Bonjour,

Je commente un peu tard cette nouvelle (honte sur moi, je ne lis pas vos news au fur et à mesure de leur parution). Cependant, à présent que je l'ai lu, je trouve intéressant d'évoquer le principe même de la presse - dont vous connaissez les rouages bien mieux que moi à n'en point douter.

Mais, pour ne pas partir dans d'interminables propos, je rappellerais simplement ceci que, malheureusement, l'objectif des organes de presse grand public n'est pas tant la véracité du propos ou la rigueur de la recherche de l'information que l'impact qu'un article aguicheur peut avoir sur un lecteur peu enclin à chercher la vérité, si insipide ou bien surréaliste soit-elle.

Je renverrais pour cela les lecteurs qui prendront le temps de lire ce commentaire (s'il y en a) aux excellentes vidéos de la chaîne Hygiène Mentale, notamment les épisodes 5, 6, 8 et 14 abordant différents aspects de la méthode scientifique et de l'esprit critique, en un mot de la zététique, et qui donnent des clés pour répondre à cette question : pourquoi le journalisme mainstream est-il si mauvais ?

Enfin, si je comprend et ne saurais qu'approuver parfaitement votre désappointement vis-à-vis de l'article ci-dessus critiqué, il faut je pense, plutôt que combattre ces agissements sur leur terrain, donner aux lecteurs les moyens de se défendre et de se prémunir de la mauvaise foi des auteurs de pareils articles et par voie de conséquence, de leur contenu.