Kaldaeria, le carnet de Phanat

Kaldaeria, le carnet de Phanat

Page vérifiée Created at May 23, 2017 #Noob #Néogicia #Olydri #Phanat Contact

Initiation au dessin

- 0

  • J'ai écrit cet article pour les débutants qui commencent et les amateurs qui veulent s'améliorer. Je vais aborder les bases du dessin de manière générale. Ce n'est pas un cours approfondi, mais je pense qu'il y aura de quoi faire avec ce qui suit.

    Pour compléter mes propos, il y aura des liens de vidéos que je trouve les plus pertinentes. Malheureusement pour les non-anglophones, certaines sont en anglais car je n'ai pas trouvé d'exemple de qualité en français. Pourquoi utiliser les vidéos des autres ? Parce qu'il ont déjà fait le travail de bien expliquer. Il y a déjà beaucoup de didacticiels complets et de qualité sur le net. Il faut juste faire le tri.

    Pour ma part, je ne ferai pas de vidéo car c'est beaucoup de travail. Faire des cours de dessin est un job à plein temps. Je préfère travailler sur Kaldaeria et dessiner avant tout. Pourquoi faire cet article alors ? Ce n'est pas évident de commencer à dessiner sur le tas et sur le tard. J'espère éclaircir certains points obscurs que vous pourriez rencontrer et vous montrer une voie praticable pour que vous puissiez avancer de vous même.
  • Qui peut dessiner ?
  • Tout le monde peut dessiner.

    Au niveau du matériel, il suffit d'avoir un crayon et une feuille de papier. C'est vraiment accessible. Il n'y a pas besoin d'acheter du matériel onéreux.

    Un dessin, c'est juste une succession de traits sur un support si on réfléchit bien. La différence entre un débutant et un expert, un expert sait placer ces traits, mais j'y reviendrai plus tard.
    Quid du talent ? Pour moi, le talent n'est pas inné. C'est 99% de travail et 1% de personnalité. Je vous invite à lire mon article sur mon évolution graphique sur ce lien ( https://www.tipeee.com/kaldaeria/news/22073 ).

    Il ne faut pas confondre le talent et la facilité. Certaines personnes arrivent à comprendre le dessin plus rapidement que d'autres. Et alors ? Tant mieux pour eux. Si vous n'en faites pas parti, ce n'est pas grave. Ne vous souciez pas des autres. C'est de l'énergie dépensée pour rien. L'important est ce que vous en faites du dessin. Et au bout d'un certain temps, vous aurez votre propre style.
  • Le style
  • Votre style de dessin est la somme de vos goûts, de votre maîtrise technique et du temps que vous passez à dessiner. Dessinez ce que vous aimez avant tout, mais laissez une porte ouverte à votre curiosité pour explorer d'autre style.

    Pour moi, tous les styles de dessin se valent, du dessin au style naïf au dessin de maître, en passant par les styles manga et les styles comics. Le beau et le laid ont la même valeur à mes yeux car j'ai appris à passer outre ce jugement de valeur avec ma formation artistique.

    L'important est votre intention, car le dessin est votre moyen d'expression. Si vous avez un style maladroit et qu'il est assumé, il n'y a pas de problème. Il suffit de voir le style brut de One, l'auteur de One Punch Man et de Mob Psycho 100. Mais si vous avez voulu dessiner un dragon et que ça ressemble à un cochon, c'est évident qu'il faudra bosser la technique. La question est de savoir si votre style vous plaît avant tout et si vous voulez faire l'effort de vous améliorer.
  • Love can do
  • Avant tout, il faut posséder un élément essentiel pour dessiner : aimer dessiner. Ça doit être avant tout un plaisir et ça ne fera que vous enrichir. J'énonce une évidence, mais parfois elle se fait oublier.

    Dans toutes les disciplines, si on n'aime pas ce que l'on fait, ça devient une corvée. À la moindre contrariété, il y a 100% de chance qu'on se dise "c'est chiant", "c'est pas pour moi", "j'ai envie de me tirer une balle". Et si on n'est pas obligé de pratiquer la discipline, on laisse tomber. Quand on aime, on est prêt à faire les efforts sans hésiter. S'il y a un obstacle qui se présente, on est plus enclin à chercher un moyen de le surmonter ou de le contourner. On n'est pas à l'abri d'un découragement non plus, mais on abandonne moins facilement.

    Le dessin est une discipline qui est longue à maîtriser et les résultats se révèlent sur le long terme. C'est un marathon, pas un sprint. Et il peut durer toute une vie. 
  • Dessiner, c'est quoi ?
  • Comme je l'ai dit plus tôt, un dessin est juste une succession de traits sur un support. Et un expert en dessin sait placer ces traits pour correspondre à ce qu'il a imaginé. L'objectif pour un débutant est donc de pouvoir dessiner ce qu'il imagine le plus fidèlement possible.

    Dessiner consiste en trois capacités : observer, imaginer et tracer des traits sur un support. Donc pour s'améliorer, il faut aiguiser son sens de l'observation, nourrir et se servir son imagination et améliorer sa dextérité. Comment ?

    Il n'y a pas d'ordre précis pour améliorer ces trois capacités. Ils se développent ensemble en dessin. On les utilise plus ou moins selon différents cas de figure. L'imagination est principalement employée quand on dessine de tête. L'observation est utilisée constamment quand on dessine ou qu'on reproduit un objet réel. La dextérité est le dernier maillon qui peut s'améliorer en même temps dans tous les cas.

    Un dernier conseil avant de parler des techniques. Ce n'est pas la peine de se forcer à faire une heure de dessin ou plus par jour au tout début. Une session de 10 à 20 minutes suffit, sauf si vous ne voyez pas le temps passer. L'important est que vous vous entrainiez tous les jours, et de bien dormir. Pourquoi le sommeil est-il important ? Le cerveau assimile les techniques et les connaissances quand on dort, faisant passer les expériences de la mémoire récente à la mémoire procédurale qui stocke les habilités motrices. Je précise que je ne suis pas un expert en neuroscience, mais j'ai vu ceci dans un article ou une émission scientifique. C'est une connaissance issue de ma culture générale. Mais j'ai l'impression que ça a marché pour moi.

  • Améliorer sa dextérité
  • On commence toujours à dessiner petit et en pattes de mouche. Ce sont petits coups de crayon qui forment un contour irrégulier et pelucheux. Il faut arriver à faire les traits d'un seul coup.

    La dextérité s'acquiert en faisant des exercices quotidiens. Ainsi le cerveau prend le temps d'assimiler les gestes pour qu'ils deviennent des automatismes. Au fur et à mesure, vous prendrez confiance en votre trait.

    Voici les vidéos de la chaîne My Drawing Tutorials et de la chaîne Proko qui vous présente des exercices simples pour entraîner votre geste. Elles sont en anglais.



  • Mais faire des traits réguliers ne vous apprend pas à bien les placer. Ce n'est pas la main qui dessine, c'est l'œil.
  • Aiguiser son sens de l'observation
  • "Ce n'est pas la main qui dessine, c'est l'œil". C'est une phrase que mes professeurs de dessin disaient lors de mes premiers cours de dessin. L'œil désigne simplement le sens de l'observation en dessin. Pourquoi un œil alors qu'on a deux yeux (pour la grande majorité) ? Un dessin est de nature en 2D. On travaille sur une surface plane et ce qui est représenté est plat. S'il y a un espace en perspective représenté, on la verrait comme un borgne car on ne perçoit pas de profondeur, on l'imagine. Et il n'y a besoin que d'un seul œil pour dessiner.

    Le sens de l'observation est la capacité centrale pour dessiner. Votre œil guide votre main et vous permet de placer vos traits. Il est évident que si vous dessinez les yeux fermé, le dessin sera bancal. Votre œil n'est pas exercé. Pour aiguiser son sens de l'observation, il faut arriver à reproduire une image ou un objet réel et à capturer son essence. L'imitation intelligente est la base de l'apprentissage du dessin. Je précise bien "intelligente" car comprendre comment les choses sont construites est important en dessin. Ça permet de les garder en tête pour dessiner en utilisant seulement l'imagination.

    Comment aiguiser votre sens de l'observation ? Votre œil doit pouvoir capturer les lignes de forces d'un coup d'œil et devenir un compas.

    Capturer les lignes de force, c'est comprendre le dynamisme d'une figure. À ne pas confondre avec le contour. Les lignes de forces sont les lignes qui révèlent les mouvements. Pour les personnages, ils soulignent leurs expressions corporelles. Les animateurs des vieux dessins animés utilisent littéralement ces lignes de force pour montrer les personnalités et les attitudes de leurs personnages. Ce sont des lignes dynamiques et simples qui ne sont pas copiées-collées de vos modèles. Voici les vidéos en anglais de la chaîne Proko qui montre comment travailler avec les lignes de force qui sont appelé "gestures" en anglais.



  • Pour que l'œil deviennent un compas, il faut faire des dessins d'observation. Combiné avec les lignes de forces, cela vous permet de vraiment comprendre les structures de ce que vous voulez reproduire. Le problème est que le cerveau interprète ce que l'on voit et ce qu'on imagine n'est pas la réalité. L'exemple le plus frappant est l'histoire de la couleur d'une robe blanche ou bleu. Une partie de la population voyait une robe bleu alors qu'une autre la voyait blanche. La réalité, la photo était surexposée et changeait radicalement les couleurs. Mais le cerveau a mal interprété l'information. En dessin d'observation, ce que l'on reproduit peut paraître bizarre parce que le cerveau ne l'avait pas imaginé ainsi. L'objectif de cet exercice est de vous former à réellement voir et comprendre les choses.

    Pour reproduire fidèlement un ou plusieurs objets, il faut prendre des mesures. Il y a plusieurs techniques, le quadrillage, à la règle, au bras tendu, etc. Celle que je préfère est celle qui utilise seulement votre crayon, la technique de mesure au bras tendu. Votre crayon vous servira de mètre étalon.

    La vidéo de Proko ci-dessous montre parfaitement la technique. Elle est en anglais.


  • Développer son imagination
  • Dessiner d'après imagination est très différent de dessiner d'après observation. C'est une activité plus cérébrale. L'imagination nous permet de comprendre et de créer. Pour la développer, il faut l'utiliser et la nourrir.

    Tout peut nourrir et utiliser l'imagination : les livres, le cinéma, les séries tv, les dessins animé, les BD, la musique, l'actualité, le beau temps, le mauvais temps, les relations sociales, et j'en passe. Mais il faut être actif et la lecture permet de faire travailler l'imagination visuelle. Imaginez une île paradisiaque, au ciel bleu azur et à l'air doux et chaleureux. Je pense que vous aurez en tête une image qui correspond à vos expériences. Si vous n'arrivez pas à imaginer ceci, vous êtes peut-être atteint d'une maladie qui s'appelle l'aphantasie qui empêche de former des images mentales.

    En dessin, comment ça marche ? On commence par imaginer une image. Le problème est qu'elle est floue dans notre tête. C'est juste une vague idée. Pour la rendre moins floue, il faut construire le dessin. Et petit à petit, il se forme.

    Les débutants manquent juste de techniques pour pouvoir bien retranscrire leurs idées. Un expert a besoin de moins construire les dessins car il a acquis des automatismes grâce à son expérience.

    Pour utiliser votre imagination en dessin, il suffit simplement de faire des dessins sans modèle régulièrement, voire tous les jours. Vous décidez de ce que vous voulez dessiner ou de faire un cadavre exquis qui est une phrase générée aléatoirement.

  • Imiter des artistes
  • On a tous commencé à dessiner en copiant des artistes, moi y compris. Ce n'est pas mal. Mais se contenter d'un seul artiste est se limiter à n'être qu'une copie. Découvrir des artistes permet de voir des styles divers et variés. Vous pourrez tomber amoureux d'une œuvre et y piocher ce qu'il vous plaît. Certains artistes pourraient même résoudre vos problèmes graphiques car ils ont fait quelque chose qui correspond à ce que vous recherchiez. Un tel fait les nez ainsi, un autre fait des yeux que vous aimez bien, etc. À force de travail, tous ces piochages hétéroclite deviendront votre style.
  • Conclusion
  • Apprendre le dessin est un long chemin à parcourir. J'espère vous avoir montrer une voie qui vous a aidé à mieux appréhender le dessin. Mais ce n'est pas la seule voie possible. Je ne détiens pas la vérité absolue, mais je pense ne pas avoir dit trop de bêtise. Vous pouvez très bien ne pas tenir compte de tout l'article et faire comme bon vous semble. C'est une voie qui est tout aussi légitime. Le dessin est un moyen d'expression et peut être le vôtre. Vous décidez de ce que vous voulez faire.

    Si vous voulez chercher des didacticiels voici des liens qui pourrait vous aider :

    Proko

    http://www.proko.com

    https://www.youtube.com/user/ProkoTV

    Pour moi, Proko est le meilleur site pour apprendre. Les didacticiels sont de qualité et la maîtrise technique du professeur est excellente. Malheureusement, c'est uniquement en anglais.

    Apprendre-a-dessiner.org 

    https://www.apprendre-a-dessiner.org

    https://www.youtube.com/channel/UCLAFr1dkQ7OF0b4rnAHkpqw

    C'est un site en français complet pour apprendre le dessin en général. La maîtrise technique du professeur est inférieure à Proko. Mais l'enseignement est de qualité.

    Drawabox.com

    - http://drawabox.com

    Drawabox.com est un site assez complet, mais il est toujours en cours de réalisation pour les figures humaines. Techniquement, c'est au niveau de Proko. Les didacticiels sont bien écrits, mais les vidéos ne sont pas commentées.


    N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions, j'y répondrai volontiers. Dessinez bien ! :)

  • ARTICLES