Sur le Champ

Sur le Champ

Page vérifiée Created at September 3, 2018 #vidéos #stratégie #guerre #tactique Contact

  • Quand la France déclare la guerre à la Prusse suivie par le reste des états allemands, elle ne s'attend pas à une défaite aussi spectaculaire. Après un départ calamiteux et une armée bloquée à Metz, une deuxième, celle de Chalon, est piégée à Sedan où elle est écrasée en une journée. Et cette bataille soulève un paradoxe remarqué par les contemporains. Jamais les munitions n'ont été si efficaces pour tuer, jamais on en a tiré autant et pourtant la proportion de perte dans les batailles diminue depuis 1815. L'occasion de parler létalité du feu et de s'engager sur les transformation qui mèneront à la 1ère Guerre Mondiale.

  • Hors série complet d'analyse du traitement des combats de l'époque napoléonienne, dans leur emploi politique, leur représentation technique et leur agencement du récit. Écrit et réalisé avec Valentin Barrier. Les titres ont été animés par Analepse que je remercie pour tout.

    Comment raconter une bataille ? Comment la montrer dans son entièreté ? En étudiant les films dont le cadre est placé dans l'épopée napoléonienne, période de changements profonds dans l'art de la guerre mais aussi dans la compréhensibilité des batailles, nous allons tenter ici de voir les réponses données à cette question en vertu des moyens alloués. Ainsi, nous noue demanderons pourquoi on racontait ces combats, ce qui revient à poser la question politique du récit. Puis nous verrons l'aspect technique de ce qui est montrer, en analysant comment les troupes apparaissent à l'écran, dans leur habillement, leur mouvement et leurs manœuvres. Enfin, nous regarderons le récit qui est fait des batailles, les points de vue qui sont offerts, pour comprendre ce qui est à l’œuvre dès qu'une histoire prend pour cadre une bataille.

    Cela va sens dire, cette vidéo a demandé un travail énorme. Rien que les 23 films/téléfilms/séries cités à l'image (sachant qu'on s'en est farci plus à la lecture) représentent plus de 50h de durée... Bref, c'est un truc qui a demandé un certain investissement émotionnel. J'espère que ça vous plaira.


  • Quand on écoute l'Arlésienne de Bizet, on entend une phrase musicale bien utilisée dans le chant militaire "M'sieur de Turenne". Et ce chant est un mélange entre un texte de Léon Durocher, poète régionaliste sous la IIIème République, et une musique de Lully, surintendant de la musique de la Maison du Roy, en l'honneur de Turenne, maréchal central du début du règne de Louis XIV. Pourtant, Bizet cherchait à faire référence à la musique traditionnelle provençale. Décryptons ensemble tout ce qui se cache derrière cette air.

  • Quand la France s'empare de Madagascar, l'île est rapidement traversée par des révoltes nombreuses et menaçantes pour le contrôle des colons sur l'île. Est alors envoyé le général Gallieni dont la doctrine, la progression en tache d'huile, se concentre plus sur la population que sur le territoire pour mettre un terme aux soulèvements. Une méthode qui lui demande moins d'hommes, moins de matériel et qui s'avère efficace militairement.

  • La conquête de l'Algérie s'étale de 1830 à 1902 sur plusieurs campagnes. La plus importante est très certainement la 3ème contre Abdelkader. Ce dernier s'engage dans une guérilla que les Français ont beaucoup de mal à endiguer. C'est le général Bugeaud qui, à travers ses colonnes légères et une utilisation systématique des razzias, va trouver une méthode pour couper Abdelkader et ses soutiens de leurs ressources. Au prix cependant d'une paix intenable et d'un épisode de guerre atroce aux conséquences douloureuses.

  • Comme promis la voici : Dernière vidéo de la trilogie sur la ligne de file. Trafalgar, 1805. Mais contrairement aux idées reçues, Nelson n'invente en rien son attaque en colonne. Elle est le fruit d'une maturation intellectuelle.

  • La bataille des Saintes pour parler du blocage tactique qu'était la ligne de file et de comment un précédent est apparu laissant entrevoir une manière d'en sortir.
    Quand les Français ne maintiennent pas bien leur ligne, les Britanniques saisissent l'occasion et créent un précédent.

  • En 1756, un peu avant le début de la guerre de Sept Ans, les Français montent une expédition punitive contre la présence Britannique à Minorque. S'ensuit une bataille maritime très classique mais également très frileuse. L'occasion de revenir sur le déploiement en ligne de file et d'en comprendre les enjeux.

  • Suite à sa victoire à Austerlitz, Napoléon souhaite rendre honneur à la Grande Armée et s'intégrer dans la symbolique romaine des empereurs en lançant la construction d'un Arc de Triomphe. Aujourd'hui symbole de la nation française, comment l'image de l'empereur a-t-elle pu subsister sur cet arc quand on sait que ce seront la Restauration puis la Monarchie de Juillet qui le termineront ? De quoi apprendre comment ce symbole est devenu l'objet de bien des convoitises politiques.