Vanessa Terral, romancière fantastique

Vanessa Terral, romancière fantastique

Page vérifiée Created at September 24, 2016 Contact

Vanessa Terral, romancière fantastique

  • Auteure
  • Ce que je fais, en quelques clics (gratuits) !
  • Parce qu'une démonstration est mieux qu'un long discours, surtout si vous êtes arrivé-e ici un peu par hasard, je vous invite à découvrir ce que je fais en cliquant :


    • Je suis auteure, de fantastique notamment, et vous pouvez lire quelques-unes de mes nouvelles gratuitement  en cliquant ici. :)

    Et voir les trailers de mon roman L'Aube de la Guerrière et de deux anthologies par ici.

    • J'ai participé à des tables rondes et tenu des conférences, que vous pouvez retrouver en vidéos en cliquant ici.

    • En tant que conteuse et lectrice publique, vous pouvez visionner mes interventions en cliquant ici.

    • Je pratique également le chamanisme, ce qui m'ouvre des horizons. Je profite de ces expériences "autres" pour mieux envisager le vécu de mes personnages, en particulier lorsqu'ils évoluent dans le genre du fantastique léger. J'en parle un peu par ici (les deux premières vidéos).

    • Enfin, pour le clin d'œil, l'une de mes fanfictions a inspiré en son temps un mini-épisode "bonus" de la série Damned, créée par l'équipe de la Flander’s Company. À découvrir ici !


  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?
  • Je suis Vanessa Terral, auteure de romans et d'une cinquantaine de nouvelles. J'écris principalement dans le genre du fantastique contemporain : mes récits mettent en scène notre monde d'aujourd'hui avec une touche de magie et de créatures légendaires. C'est le cas de mes deux premiers romans : L'Aube de la guerrière, paru aux éditions du Chat noir, et Cinq pas sous terre, aux éditions du Petit Caveau.


    Ma première nouvelle rémunérée est parue en 2007, et mon premier roman en 2012. Toutefois, j'officie dans le milieu de l'Imaginaire / SFFF depuis 2006, par la publication de nouvelles et de poésies dans des fanzines et webzines, mais aussi en tant qu'organisatrice et éditrice.

    Régulièrement, je présente des conférences et participe à des tables rondes. Comme je suis également conteuse professionnelle, certains salons me demandent un spectacle à ajouter à leur programme – ainsi, un spécial Contes geeks pour la 1ère édition du Bordeaux Geek Festival, en 2015.


    Pour ce qui est de l'actualité de mon métier d'auteure "pur et dur", en janvier 2016 est sorti mon troisième roman : Le Gardien de la Source, aux éditions Pygmalion. Je suis actuellement en train de travailler sur un deuxième roman pour eux : Sarutama. Je continue à écrire quelques nouvelles, mais elles se raréfient à mesure que les commandes et perspectives de publications de mes romans augmentent.

    Le Gardien de la Source et Sarutama appartiennent à un nouveau genre que j'ai nommé la "Romance mythologique". La mythologie, avec les légendes, les contes et le folklore, sont des sources d'intérêt et de fascination pour moi depuis toute petite et j'en tire une grande part de mon inspiration (ainsi, les mâcheurs de linceul pour mon roman vampirique Cinq pas sous terre). Il existait déjà, en Romance, un courant qui reprenait les contes traditionnels pour les retravailler selon les codes du genre. Avec la Romance mythologique, je fais de même en m'inspirant de mythes : Perséphone et Hadès pour Le Gardien de la Source, Le Voyage vers l'Ouest (récit chinois) pour Sarutama (bon oui, par contre, le titre est japonais…).

    En même temps, je conserve tout mon amour pour le fantastique, qu'il soit léger et mystérieux à la façon du XIXe siècle ou plus décomplexé. Il reste un aspect très important de mes univers, de même qu'une sensibilité poétique me guide lors de l'écriture.



  • Conférence
  • Mon implication dans le milieu de l'Imaginaire (édition, événements, jeux de rôle…)
  • Mon implication ne se limite pas au rôle d'auteure. J'aime les communautés, le fait que chacun puisse mettre ses ressources et ses connaissances en commun avec celles d'autres personnes pour créer une dynamique. Aussi, dès le début, j'ai essayé d'apporter mon soutien et mon enthousiasme à des associations et des événements, qu'il s'agisse de littérature ou de jeux de rôle et de GN.

    Attention, ça va aller vite!


    J'ai créé et je me suis chargée du pôle Imaginaire au sein de l'association MéluZine de 2007 à 2009, créé et dirigé un premier fanzine, Étreinte, puis lancé en février 2010 l'association Transition qui publie les fanzines Pénombres et Éveil. Si je n'y officie plus aujourd'hui, Transition est toujours vivante.

    J'ai soutenu l'animation de salons et de festivals, en particulier un stand "Vampires" durant trois années d'affilée au festival Japan Expo. J'ai animé des tables rondes, proposé des activités comme des cadavres exquis ou des concours de nouvelles. J'ai aidé à la création du festival Zone franche, à Bagneux (92), en m'occupant des contacts et activités liées aux associations et aux petits éditeurs. Plus récemment, j'ai lancé à Toulouse en compagnie de Camille Serres les Vendredis oniriques, des rencontres entre passionné-e-s de l'Imaginaire. L'idée a été transposée de Paris et des Vendredis transitionnels que j'y organisais déjà. Enfin, m'ouvrant à d'autres genres et d'autres esthétiques, j'ai monté et coordonné en février 2016 l'événement shabby et steampunk friendly Boutons de rose à l'heure du thé, puis en mars 2018 une après-midi "Steampon" au local Envie de Japon, à Nantes, dans le cadre de l'association Les Vaporistes nantais & cie.



  • Evénement
  • Avec mon arrivée sur Nantes, j'ai créé la rencontre mensuelle entre GNistes : la Tribu du GN. Sa première session s'est tenue en octobre 2017 et son succès n'a jamais failli depuis. Si je me suis retirée de son organisation deux ans plus tard, les deux cocréateurs, Koem et Thomas, ainsi que mon remplaçant, Guillaume, veillent à sa pérennité.


    Comme vous pouvez le voir, mes compétences et mes expériences sont multiples, de même que les univers auxquels je les ai appliquées. Je tente de les mettre en avant afin d'encourager les salons et les festivals à m'inviter, ce qui me permettrait de me faire connaître davantage et de rencontrer mes lecteurs/trices. En effet, depuis trois ans, j'ai décidé de réduire mes déplacements à ceux que l'événement ou mon éditeur me défraient (si vous souhaitez en savoir plus, c'est par ici).

    Enfin, tous ces projets ont été et sont menés de façon bénévole. Me soutenir par des tips, c'est me permettre, lorsque j'ai des idées d'événements, de matériel créatif, etc., de dégager du temps et de l'énergie afin que je puisse les réaliser. Vous contribuez ainsi au dynamisme de la vie culturelle sur une région (et pourquoi pas au niveau national à l'occasion de mon passage dans telle ou telle ville!).



  • Vanessa
  • Pourquoi je suis sur Tipeee
  • Vos tips me serviront dans un premier temps à payer mes adhésions annuelles (et ainsi à rendre plus tangible mon soutien) à la Ligue des Auteurs professionnels, à la SGDL et à Mobilis (organisme nantais), ainsi qu'à OVH pour le nom de domaine de mon site d'autrice.
    Dans l'idéal, ils me permettront de monter sur Paris pour un salon, afin de vous rencontrer, et de profiter de ma visite pour voir mon éditrice principale afin de discuter des projets en cours et des nouveaux. Mais, bien sûr, il ne s'agit là que d'une petite partie de vos dons.

    À l'heure actuelle, les droits d'auteurs et les avances à signature de contrat ne me permettent pas de vivre de mon écriture. J'en suis même encore assez loin. Comme vous le savez peut-être – en particulier grâce au travail d'information de la Ligue des Auteurs professionnels –, un auteur ne reçoit qu'une toute petite partie du prix du livre.
    Pour Le Gardien de la Source, par exemple, mes droits s'élèvent à un euro par exemplaire vendu (papier et numérique confondus). Parce que Pygmalion est une grande maison d'édition, elle propose un système d'avances qui avantagent les auteurs. Mais pour que je puisse retoucher de l'argent sur mon roman, il faudrait que plus de 3000 exemplaires soient écoulés (sachant que l'avance est versée en "brut", donc ce ne sont pas 3000 euros que nous percevons).
    Pour l'ensemble de mes ventes de L'Aube de la guerrière – tous supports et toutes années confondues –, qui a pourtant été une "meilleure vente de l'année" pour le Chat noir et qui a eu l'honneur d'un prix littéraire, j'ai reçu un peu plus de 1000 euros (principalement les quatre premières années, je ne touche plus rien aujourd'hui).
    Pour ces deux romans, j'ai travaillé plus de neuf mois à leur conception, aux recherches et à leur rédaction.

    Alors, clairement, vos tips seront là pour me soutenir. Vos tips seront là si vous aimez mes histoires, mes écrits, et si vous trouvez que ce travail mérite un peu plus d'un euro – une baguette de pain, quoi – par livre vendu.
    Si vous devenez mes tipeurs et tipeuses, vous deviendrez mes mécènes: vous soutiendrez une écrivaine aux univers riches et aux styles variés, mais aussi, de façon plus générale, la culture francophone et tous les projets en-dehors de l'écriture que je créerai dans les années à venir.


  • Quelles contreparties ?
  • Je ne proposerai pas de contreparties qui me demanderont un gros engagement en temps, ni financièrement – car l'idée est justement que je gagne assez des deux pour pouvoir créer plus sereinement.
    Toutefois, je tiens à vous remercier de votre aide, qui me touche beaucoup, et c'est pourquoi j'ai créé quatre niveaux de contributions ainsi qu'un palier.

  • Contreparties

    La Curieuse

    1 euro
    – Accès aux news en priorité et à des extraits plus longs et / ou plus nombreux que sur Facebook
    – Tampon spécial "Merci" lors des dédicaces
    – Remerciement dans le prochain roman (pour un trimestre complété)

    Le Tentateur
    5 euros
    Les contreparties précédentes
    + Questions-réponses une fois par mois durant une demi-heure, pour vous parler du travail que j'ai accompli grâce à vos tips
    + Accès à la vidéo de la conférence : L'Évolution de la figure du vampire selon la pyramide des besoins de Maslow
    + Participation à la loterie mensuelle si le palier est atteint

    Le Gardien
    20 euros
    Les contreparties précédentes
    + Un moment privilégié, avec un mini-spectacle de contes réservé aux Gardiens et aux Protectrices, lors des salons et dédicaces
    + Une carte postale ou un marque-page dédicacé envoyé à la sortie de chacun de mes livres (pour les livres dont je suis la seule auteure ; la proposition ne prend pas en compte les anthologies)

    La Protectrice

    50 euros - 10 contributeurs maximum
    Les contreparties précédentes
    + un exemplaire papier et dédicacé de mon livre lorsque celui-ci sort (pour les livres dont je suis la seule auteure ; la proposition ne prend pas en compte les anthologies)
    + pour chaque semestre complété, vous pouvez me commander un texte d'une page maximum (Times New Roman, taille 12, interligne simple), sur le thème et pour l'occasion que vous souhaitez (tant que cela ne contrevient pas à mes convictions – mais normalement, si vous me soutenez, il ne devrait pas y avoir ce souci)


    Palier

    450 euros sur le mois : Loterie mensuelle

    1 lot par mois
    Pour gagner l'un de mes livres dédicacé (roman ou anthologie)


    Nota bene : Certaines contreparties se font pour un temps (trimestre, semestre, etc.) dit "complété". Il s'agit de contreparties que vous pouvez obtenir en donnant le tip correspondant à la contrepartie durant le nombre de mois indiqué.